Mode / Beauté

Les origines de la friperie

La fripe est de retour depuis quelques temps. En effet, la friperie est l’endroit parfait pour les amoureux du vintage et des pièces uniques depuis quelques années mais cela n’a pas toujours été le cas.

Le mot fripe, abréviation du mot friperie, est d’origine française. Le mot fripe est donc dérivé de l’ancien mot français freppe signifiant chiffons ou vieux tissus



Ensuite, historiquement, les origines de la friperie remontent au Moyen-Âge. A cette époque, seuls les personnes riches, donc les personnes issues de la noblesse et de la royauté avaient les moyens financiers pour s’offrir assez régulièrement des vêtements neufs. Le reste de la population, quant à elle, se voyait dans l’obligation d’acheter des vêtements neufs rarement suite au manque de moyen.

N’oubliant pas de préciser que l’argent est un facteur important ici car la matière première était très chère ne permettant pas à tous d’acquérir de nouvelles pièces chaque saison.

Les friperies étaient donc nées suite à cette demande de la population pour se vêtir sans débourser une somme faramineuse que la plupart ne pouvaient procurer.

Les friperies étaient donc alimentées par les anciens vêtements que les classes sociales les plus aisées ne portaient plus ou encore par les males de vêtements des défunts et autres bouts de tissus qui servaient à combler les trous présents dans les vêtements usés par le temps.

Cependant, la fripe n’a pas toujours été catégorisée comme étant destinée aux personnes n’ayant pas assez de moyens financiers

En effet, au XVème siècle, la population issue de l’aristocratie aimaient décorer leurs vêtements avec des bouts de tissus sur les extrémités. Ainsi, seuls les aristocrates faisaient cela car ils avaient le luxe de se permettre de découper leurs habits contrairement au reste de la population.


Carreau du Temple, hangar friperie à Paris


La friperie a donc connu un développement et un essor au niveau continental au XVIème siècle. Ainsi, à cette époque, Paris est le point de transit de tous les vêtements. Les vêtements mis à la vente dans les friperies étaient donc envoyés à Paris et celles-ci sont, par la suite, distribuée dans les différents pays européens.

Au XIXème siècle, la mode est de moins en moins chère grâce à la création du « prêt à porter » et donc à l’industrialisation et la standardisation des vêtements. La friperie est donc délaissée durant une période par la majorité de la population. Durant cette période, seuls la population mondiale la plus pauvre continuait à acheter des vêtements de seconde main dans les friperies.

Enfin, depuis les années 1980, la friperie connaît une nouvelle vie avec les amoureux du vintage et les partisans de la seconde-main qui luttent contre la fast-fashion et donc pour l’écologie.



QUELQUES FRIPERIES TUNISIENNES POPULAIRES


LA FRIPERIE DE ARIANA

Vous pouvez consulter Google Maps en cliquant ici.



LA FRIPERIE DE HAFSIA, CENTRE-VILLE DE TUNIS


Vous pouvez consulter Google Maps en cliquant ici.


LA FRIPE DE BARDO

Vous pouvez consulter Google Maps en cliquant ici.


GUERRISOL


Guerrisol est une enseigne de friperie disponible partout en Tunisie. De Tunis à Djerba en passant par Sousse, cette enseigne possède une multitude de magasins dans plusieurs villes tunisiennes.

Pour plus d'informations, visiter leur page Facebook en cliquant ici.